CalendrierPortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez  | 
 

 De l'encre et des cacahouètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Liÿu Qalween
Invité spécial
Invité spécial
avatar

Sexe : Féminin Messages : 37
Date d'inscription : 08/04/2010

Feuille de personnage
Race: Humaine
Age: 18 ans
Métier: Grande fouineuse

MessageSujet: De l'encre et des cacahouètes   Mer 14 Avr - 14:56

Des pas, un soupir, et des pas à nouveau. La jeune humaine leva les yeux pour contemplait le grand bâtiment qui s'imposait devant elle.
C'était donc ça, Cairn? Avec tout ce que ses parents lui avaient raconté, elle s'était attendue à quelque chose de plus impressionnant. Non pas que Cairn ne le soit pas, bien au contraire, mais on lui avait tellement vanté cette école qu'elle se l'était imaginée bien plus... non. En fait, elle n'avait jamais réussit à se l'imaginer. Tout le problème était peut-être là.

Sans plus d'hésitation, Liÿu poussa la gigantesque porte d'entrée de ses deux mains, se retrouvant en face d'un hall à priori désert. A cette heures les élèves étaient assurément en cours et rien se semblait vouloir troubler le paisible silence de l'endroit. Doucement, elle avança quelques peu. Du contact de ses pieds avec les dalles du sol ne s'élevait qu'un léger bruit peu perceptible pour toute personne ne se trouvant pas dans les quelques mètres qui l'entourait.

S'inscrire n'était pas son intention. Elle n'avait prévu de ne rester que quelques temps, juste celui qu'il lui faudrait pour enquêter sur ce qu'il se passait dans cette école et ses alentours, comme elle l'avait promis à son père.

Un mèche de cheveux retomba sur son visage. Elle s'arrêta un instant. Était-elle vraiment seule?
L'humaine scruta la pièce. Il y avait bien un bureau, certes, mais personne ne l'occupait. Après réflexion, il lui sembla pourtant que laisser le hall d'entrée d'une telle école sans la moindre surveillance ne devait pas être pas être bien habituel. Peut-être le majordome avait-il prit une petite pause.

- Il y a quelqu'un?

Non, Liÿu n'aimait pas cette question stupide. Encore moins lorsqu'elle savait pertinemment qu'il n'y avait effectivement personne.
Comme elle s'en doutait, la seule réponse fut un silence total.

La jeune arrivante regarda à nouveau la totalité de la pièce, s'assurant qu'il n'y avait personne, puis passa de l'autre côté du bureau. Des piles de dossiers à n'en plus finir, des tiroirs semblant déborder, le majordome qui qu'il soit paraissait surchargé de travail.
Pour ne pas être surprise par l'arrivée éventuelle de celui à qui étaient destinés tous ces dossiers, Liÿu déploya ses sens. S'il arrivait, elle l'entendrait bien avant qu'il ne puisse la voir. Son odorat fut attiré par une odeur d'encre fraiche provenant des papiers éparpillés sur le bureau. Le responsable des lieux ne devait pas être partit depuis bien longtemps.
Liÿu se replaça du côté du bureau destiné aux invités. Elle resta là pendant deux ou trois minutes, avec la vague impression de perdre son temps. Ce n'est qu'au moment où elle allait faire demi-tour vers la porte de sortie avec l'intention de revenir plus tard qu'elle ressentit quelqu'un approcher. L'humaine se tourna vers la direction de laquelle provenait des pas pressés.
S'en suivit un homme.
Et s'en suivit une odeur de cacahouètes.
Grand, drôles de cheveux bleus, percé par-ci par-là, Liÿu trouva son style plutôt amusant. Ce n'est qu'en jetant un coup d'œil à son uniforme qu'elle ne remarqua que le nouvel arrivant était celui qu'elle avait attendu.

- Majordome odeur de cacahouètes. Ravie de faire votre connaissance. Je suis Liÿu Qalween.

Et puis? Qu'était-elle censé dire? Expliquer la vraie raison qui l'amenait ici? Non, sûrement pas. Elle risquerait d'être renvoyée sur le champ. Un petit mensonge improvisé, sur un ton tout à fait naturel fera l'affaire. Liÿu adopta un petit sourire innocent et ajouta:

- J'hésite à m'inscrire. Serait-il possible de rester quelques temps ici, histoire de voir si cette école me plait avant de faire mon choix?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel le majordome
Secrétaire
avatar

Sexe : Masculin Messages : 276
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : vous me trouverez dans le hall d'entrée. (au bar aussi, mais shut!)

Feuille de personnage
Race: Humain
Age: 28 ans
Métier: Secrétaire/ Majordome de Cairn

MessageSujet: Re: De l'encre et des cacahouètes   Mer 14 Avr - 16:37

Le couloir qui défile sous ses pas résonne de son avancée et de celles de quelques étudiants qu'il ne manque pas de saluer. Un léger sourire, quelques poignées de mains suivies d'un échange vocal et hop! Le voilà déjà repartit en direction de la cafétéria.
Qu'allait-il donc pouvoir grignoter à cette heure? Poguio était sencé le remplacer pour quelques minutes au bureau, le temps d'acceuillir d'éventuels nouveaux ou élèves perdus.
Lorsque la porte de la longue salle s'ouvre enfin sous un petit effort de la main, Daniel étire ses lèvres en un grand sourire fendu, découvrant ses dents blanches à la demoiselle qu'il croise et connaît bien. La jeune Lapis-Lazuli lui rend son salut et passe son chemin, découvrant le reste de la salle au regard pétillant du majordome.

"Enfin une bonne journée... Bon! Où est Monsieur Cuisto..."

S'avançant entre les tables pour rejoindre le comptoire il enjambe une petite barrière et passe côté cuisine, attrapant au passage un bol de cacahouètes resté là. Les gobants une à une en les lançant en l'air il salut rapidement son ami:

"Hey, quoi d'neuf au fond d'ta marmitte?"
"Ha Daniel... Ou t'as trouvé ça..."

L'air consterné du cuistot interroge Daniel, qui abaisse soudainement le regard sur son bol de graines.

"Bah sur le comptoir..."
"Raaah mange pas ça, les élèves commandent n'importe quoi! Tu veux pas plutôt que je te prépare quelque chose de 'bon'?"
"Han nan désolé je repars dans quelques minutes... Poguio m'attends, normalement il ne me remplace pas à cette heure... j'ai des impatiences dans les jambes faut que je marche un peu..."
"Ha... Bah merci de venir aux nouvelles ça fait toujours plaisir... Reviens à la pause j'vais te mettre un truc de côté, t'es tout maigre faut me remettre ça en forme!"

Le cuistot d'un air assez jeune avait bien l'expérience de son métier, malgré son apparence de 'j'm'en foutiste' et ses attitudes souvent déplacée.
A ses derniers mots c'est le bout de sa grande louche qui vient s'enfoncer à répétissions dans l'estomac creux de Daniel, qui se met à rire:

"Hahaha! Ouais alors prépare moi une spécialité que j'te félicite encore..."

Un dernier clin d'oeil, un échange de sourires et hop, le voilà repartis dans les couloirs avec sa poignée de cacahouètes.

Le hall est vide d'étudiants, mais jamais un oeil d'elfe de maison ne le quitte de l'attention. Le silence qui l'englobe n'est pas révélateur de l'activité qui se dévellope à cette nouvelle saison aux alentours de l'école. Avec un tel soleil et une telle douceur les étudiants diurnes avaient peu l'envie de s'enfermer encore!
Malgré les apparences sans vie du hall, se tien dans l'ombre la présence de Poguio, l'elfe remplaçant de Daniel et supérieur. Guide des nouveaux et au service des habitants.

Lorsque le majordome revient au hall, grignottant ses dernières graines par la germe grillée, il achève sa poignée d'une traite. La stupeur fixe brusquement sa mastication lorsque ses iris entrent en 'contact' avec une demoiselle à son bureau. Le gros point d'interrogation sur le haut de son crâne prend en faute la non présence de Poguio. Droit comme un 'i' immobile le temps d'un temps, Daniel sillonne du regard le lieu vide, s'attendant à trouver Poguio pour le truccider d'un regard mais! Alors qu'il presse le pas, Daniel se surprend des premières paroles de la demoiselle, portant sa paume à ses lèvres pour sentir son halène...

"Hum... Bon odorat... mais excusez mon retard, vous auriez du être prise en charge par mon partenaire Poguio.... Herm. Je m'appel Daniel, bienvenue à Cairn."

Rejoignant son bureau et sans relever l'attention, Daniel ouvre l'un de ses tiroirs, tirant un dossier vierge avant de redresser le regard aux propos énoncés.

"Bien entendu, vous pouvez demeurer notre 'invité' le temps que cette école fasse ses preuves à votre égare. Hum... je vais vous faire faire préparer une chambre... et heum... Poguio?!"

La voix du majordome résonne dans le hall, sortant de sa cachette le petit elfe frippé qui s'avance de pas rapides et rapprochés.
L'air irrité, le majordome ne lui rend pas un regard, redirigeant son attention sur la demoiselle:

"Suivez-le et vous accèderez à vos appartements. Si vous avez besoin d'aide je resterais ici de mon côté, et Poguio est à votre disposition."

Reprenant place sur sa chaise, Daniel prend quelques notes rapides sur le dossier nouvellement sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liÿu Qalween
Invité spécial
Invité spécial
avatar

Sexe : Féminin Messages : 37
Date d'inscription : 08/04/2010

Feuille de personnage
Race: Humaine
Age: 18 ans
Métier: Grande fouineuse

MessageSujet: Re: De l'encre et des cacahouètes   Jeu 15 Avr - 1:20

Et?
C'était tout?
Pas une question supplémentaire, rien?
Décidément, avec un minuscule mensonge, n'importe qui pouvait rejoindre l'école sans aucun problème et ceux peut-importe ses intentions. Voilà que Liÿu savait déjà ce qu'elle allait dire à son père en premier: si l'origine de leur problème vient d'indésirables au sein même de l'école, les responsables de Cairn ne peuvent s'en prendre qu'à eux-même.

Elle resta quelques instants sans bouger, stupéfaite par la facilité avec laquelle elle avait accepté. Son regard se posa ensuite sur le petit elfe de maison qui se tenait une poignée de mètres devant elle. L'espace d'une seconde, elle se demanda pourquoi elle n'avait pas réussit à noter sa présence plus tôt. Poguio? Le nom de l'elfe lui remémora une chanson au rythme enjoué apprise dans sa jeune enfance. Le visage de la jeune fille s'illumina d'un air amusé.

* ♫ Poguio, poguio poguio, la la la ♪ *

Devinant que les paroles de cet air lui reviendrait en tête à chaque fois qu'elle croisera cet elfe de maison, Liÿu se mit à suivre la petite créature qui commençait à s'en aller. Par un vif coup d'œil, la jeune humaine observa à nouveau le drôle de majordome.

* Le pauvre. Déjà au travail.*

Sa pause cacahouètes n'aura pas fait long feux.
C'est en suivant les pas de Poguio que Liÿu disparue au détour d'un couloir, direction les chambres.

__


[Désolée, réponse très, très courte, mais je dois partir en cours... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel le majordome
Secrétaire
avatar

Sexe : Masculin Messages : 276
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : vous me trouverez dans le hall d'entrée. (au bar aussi, mais shut!)

Feuille de personnage
Race: Humain
Age: 28 ans
Métier: Secrétaire/ Majordome de Cairn

MessageSujet: Re: De l'encre et des cacahouètes   Jeu 15 Avr - 18:31

(pas de soucis le minimum est estimé à 5 lignes ^^)

Cairn; une école enseignant dans la neutralité ne se pouvait de refuser un nouveau membre par ses actes malfaisants ou son passé de bienfaisance.
Un invité était reçu à bras ouverts dans l'intant où, avant d'être une école, Cairn était une grande bibliothèque publique où le savoir était utilisable par tous. Qu'ils viennent armées de bonnes intentions pour l'humanité ou non, ici n'était pas le lieu du jugement de leurs âmes.

Seuls les élèves étaient soumis à un questionnaire ne visant qu'à les placer dans l'une des quatres branches, facilitant aux membres du personnel la maîtrise de certains caractères et les conflits enfuits.
Si l'un d'entre eux représentait une menace certaine pour l'école, les elfes de maisons sauraient épier le mal ou l'intention de modification pour y remédier au plus vite.
En sommes, la vie personnelle de chaque intervenant n'a pas d'importance directe pour l'école. Celà peut le devenir lorsqu'un élève devient le détenteur d'un grand pouvoir ou que sa destinée marque les grandes lignes de l'histoire à venir.

Il a été dit qu'en terrain neutre, là où le 'bien' et le 'mal' évoluent à armes égales, un texte de lois protégerait ses terrains qui ne doivent faire l'objet d'aucune convoitise. Quoi qu'il en soit de ces textes aujourd'hui, il était clair pour Cairn que ses troubles ne venaient pas de l'interrieur mais de l'extérieur de ses murs protégés par la magie.
Oui, il est bien facile d'entrer dans cette école, mais percer ses mystères reste une autre paire de manches

Le majordome salut la jeune femme avant de se remettre au travail, laissant Poguio la mener à l'aile des invités où une chambre à personnaliser l'attendait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'encre et des cacahouètes   

Revenir en haut Aller en bas
 

De l'encre et des cacahouètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cairn :: Hall :: Le bureau d'accueil -