CalendrierPortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez  | 
 

 l'arrivée de Guirak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Guirak
Professeurs
Professeurs
avatar

Sexe : Masculin Messages : 47
Date d'inscription : 16/02/2010
Localisation : Morez (39 jura)

Feuille de personnage
Race: Nain
Age: 378
Métier: ébéniste

MessageSujet: l'arrivée de Guirak   Lun 22 Fév - 9:27

Les gigantesques portes de buis massif s’élèvent au bout la canne de Guirak, marquant la fin de sa longue traversée du pays. Mais le nain avait sut mettre à profits les heures de solitude, et ce que beaucoup auraient considérés comme une perte d’investissement intellectuel, notre randonneur s’en était nourrit. Et puis, une petite remise en forme n’était en aucun cas superflu à son l’âge ; muni de son sac monté sur son dos contenant sa tente, son quitte de fumeur de pipe, trois ou quatre bières d’un houblon bien mûri ainsi que ses divers instruments de cuisine, il porte en bandoulière son coffret rempli de ses outils de travail. La marche étant rare pour lui et ses semblables, il n’avait put transporter Rhoane comme à son habitude. Normalement, Guirak promenait sa hache en deux parties sur ses omoplates, mais au bout de trois jours de marche, son sac frappant régulièrement-sous la fréquence du pas-sur le manche de cette dernière, il n’eut d’autre choix que d’interrompre son périple pourtant si bien entamé afin de remédier à se fâcheux problème. Ce fut l’unique contre temps et heureusement que Guirak arrivait à destination car la solution précaire (qui avait tout de même tenu presque deux ans) lui permettant de transporter sa compagnonne sur ses épaules arrivait en fin de vie.

C’est donc un nain suant et palpant le sol à la canne que s’inclinent les portraits des différents tableaux qui ornent les murs menant au bureau d’accueil. Les élèves qui croisent cette mule ambulante le dévisagent et attendent qu’il ne soit plus à porté pour s’amuser de la drôlerie qu’offre la situation. Les moins dégourdis d’entres eux ne s’en étonnent pas, étant persuadés d’avoir à faire à un elfe de maison chargé de transporter les affaires d’un nouveau venu, ils ne détournent même pas le regard de leur occupation.

Avec son voyage, Guirak avait eut le temps de s’accommoder à son handicap, et la résonnance des lieux lui indiquent la hauteur de plafond, la largeur ainsi que la longueur des couloirs. Au bout d’une dizaine de mois de marche et une centaine d’arbre qu’il s’était emplafonné, il commençait seulement à utiliser correctement son ouïe afin de se repérer dans l’espace. Ici, chaque élève produit malgré lui une barrière à la résonnance de l’écho. Bien sur Guirak ne peut les repérer que sur une courte distance, mais cela suffi à éviter les têtes en l’air et les inattentifs.

Son premier contact humain depuis longtemps fut des plus nonchalants, le nain fit trébucher sa troisième jambe sur un étudiant plongé (d’après le bruit du papier que l’on manipule) dans quelque parchemin et profita du dérangement pour demander son chemin.

« Pardonnez mes égarements, mais pourriez vous m’indiquer ou se trouve le bureau d’accueil s’il vous plait ? »

L’élève frustré de n’avoir finit la phrase dans laquelle il était plongé, rétorqua avec le plus d’antipathie dont il était capable :

«Peut pas r’garder ou y fout les pieds l’ vieux… plongeant alors ses yeux au fond de ceux, froncés, de son interlocuteur, il rectifie le tir penaud… milles pardons monsieur, mais comprenez moi, je pensais avoir à faire à un elfe de mais… à quelqu’un d’autre… »
Le bruit de cheveux que l’on gratte indique à notre nouveau venu la confusion mal exprimée de son interlocuteur. Le regard du jeune élève va de part et d’autre de la pièce en s’affolant et d’une voit peut assurée reprit :

« J’ vais vous appeler quelqu’un … mais où y sont c’est elfes à la noix… encore toutes mes excuses pour mon indélicatesse mais le froid me rend irritable et … hep toi là bas ! »
La porte de sortie du garnement. L’elfe qui passait par là se précipita à son secours et entreprit de débarrasser le nain de son fardeau. Mais ce dernier n’était pas apte à laisser ses affaires à n’importe qui.

« Touches pas à ça gamin ! Lâcha-t-il, et conduit moi plutôt à l’accueil une bonne fois pour toute ! » C’est fou ce que cette environnement paraissait hostile lorsque l’on n’est pas pourvut d’yeux se dit le nain en suivant comme il put son guide (le prendre par la main ? ça va pas vous…). Vivement la fin de cette mascarade et la prise de ses cartiers !

L’elfe laissa donc Guirak face à un bureau trop grand à son gout et qui ne permit pas au nain de détecter si oui ou non quelqu’un se trouvait derrière. Il tâte du mieux qu’il peut, et surtout du plus que le permet la longueur de ses bras, pour trouver une sonnette ou quoi que se soit permettant de déclencher un signal sonore indiquant sa présence, mais ne trouve rien. Il entreprend donc de poser ses affaires, met ses mains en porte voix et lance sans aucune honte.

« Y’a quelqu’un la d’dans ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel le majordome
Secrétaire
avatar

Sexe : Masculin Messages : 276
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : vous me trouverez dans le hall d'entrée. (au bar aussi, mais shut!)

Feuille de personnage
Race: Humain
Age: 28 ans
Métier: Secrétaire/ Majordome de Cairn

MessageSujet: Re: l'arrivée de Guirak   Lun 22 Fév - 13:20

Encore une journée de m... enfin sans soleil et sans chaleur! Bientôt les lueurs du soleil réchaufferont les plaines de Cairn et cette neige aveuglante cessera, emportant froid et grisaille matinale une bonne fois pour toute.
C'que l'hiver était long cette année!
Un café noir à ses côtés, le majordome rédige un courrier à l'attention du médecin Jérémy, concernant l'une de ses remarques passées sur l'un des élèves auscultés. Soupirant en se relisant, il plisse légèrement le regard derrière ses lunettes remises sur son nez d'un mouvement de l'index.

Le hall est parcouru à l'instant par quelques élèves, le jour avançait et l'heure de la pause déjeunée s'annonçait très certainement, pour qu'autant de monde piaille et se déplace sous son nez. L'esprit ailleurs il ne prend plus garde aux éclats de voix qui pourraient le déconcentrer, et avec le nombre d'élèves qu'il a envoyé sur les roses aujourd'hui par sa mauvaise humeur, il semble qu'aucun étudiant n'ose plus se frotter à lui ce matin... -Peut-être est-ce pour cela d'ailleurs qu’un elfe lui présente un nouveau et non un élève accompagnateur? hum... Enfin bref.- Le majordome ne prête aucune attention à la main qui se balade sur son bureau ; l'échine voûtée sur son assise, le regard perçant sur ses mots qu'il relit sans faute, il sursaute soudainement à la voix criarde qui s'adresse à lui.
Pensant avoir affaire à un élève -et même si ce n'était pas le cas son humeur venait d'être piquée- le majordome se redresse sur ce siège qui l'avait vu reculer de stupeur et s'adresse brutalement à cette personne devant lui, sans la juger d'abord d'un regard:

"Mais merde j'vous ai dit que je bossais ce matin c'est vraiment pas l'momment d’m...!"

Papillonnant du regard Daniel se voit confus et brisé dans sa colère, sous l'apparition d'un homme de petite taille et d'age avancé. Les lèvres déliées sous le silence qui le fige il s’excuse :

« Ho ! Excusez-moi je… je suis vraiment navré monsieur j’ai cru qu’un élève venait encore m’ennuyer ce matin c’est… la neige qui les existe très certainement et j’ai beaucoup de travail. »

Vraiment ennuyé il reprend place assise avec lenteur et reporte un regard plus insistant sur le ‘nain’. Se surprenant une nouvelle fois à la rencontre de ces yeux blancs qui ne réagissent pas à ces mouvements il prend une seconde et reprend :

« Dites-moi donc la raison de votre venu dans l’établissement scolaire de Cairn ? »

Débarrassant rapidement son bureau sans presque quitter des yeux l’aveugle, le majordome déglutit avec difficulté :

« Je suis le majordome de Cairn, je me nomme Daniel. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirak
Professeurs
Professeurs
avatar

Sexe : Masculin Messages : 47
Date d'inscription : 16/02/2010
Localisation : Morez (39 jura)

Feuille de personnage
Race: Nain
Age: 378
Métier: ébéniste

MessageSujet: Re: l'arrivée de Guirak   Lun 22 Fév - 16:07

La réponse ne se fit pas attendre et, d’une voie irritée, Guirak se vit, pour la seconde fois de la matinée, rembarré avec un grand R. Mais comme d’habitude, il jubila intérieurement lorsque son interlocuteur se confondit en excuses ridicules et maintes fois entendues. Pourtant, cela amusait toujours autant notre nain qui prenait un plaisir malsain à jouer l’offusqué ! Mais peut être ne fallait il pas se mettre le bureau d’accueil à dos, car s’il lui venait le besoin de divers renseignements, Guirak serait bien content de pouvoir compter sur la fiabilité de quelqu’un. D’autant plus que les effluves de bières à peine perceptibles qui émanaient de celui qui se présenta sous le nom de Daniel, indiquaient à qui ouvrait les narines la compagnie d’un bon vivant.

Pour cela, après un court froncement de sourcils à peine sur joué, le visage de Guirak se fendit d’un large sourire lui cachant une grande partie de ses yeux blanc derrière deux énormes pommettes.

« T’inquiète gâmin ! T’est pas l’premier… t’sras pas l’dernier ! »

Guirak changea sa canne de main avant de tendre une énorme paluche pleine de poils et recouverte d’une corne épaisse au majordome confus.

« Guirak le patient, fils d’ Harid, dit le rageur ! Me voila rendu chez vous car j’aimerais proposer aux dirigeants de cette établissement mes services et mon savoir en tant que professeur d’ébénisterie ! »

Laissant quelques secondes à Daniel le temps qu’il s’imagine à quoi pouvait bien ressembler un nain aveugle ébéniste au travail (ils s’imaginaient tous la même chose…), il reprit.

« Pourriez vous m’indiquer la démarche à suivre afin d’accéder à ma requête ? D’autant plus que je n’aie nullement annoncé mon arrivée ! »

Ne laissant pas le temps d’une réponse il se rapprocha du bureau et plus bas questionna l’homme :

« Si vous pouviez aussi m’éclairer sur où trouver un petit quelque chose à grignoter ! C’est que je n’aie pas fait escale depuis hier midi et … comme si tout était calculé, le ventre du nain se mit à gronder puis à gémir… et puis voilà quoi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel le majordome
Secrétaire
avatar

Sexe : Masculin Messages : 276
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : vous me trouverez dans le hall d'entrée. (au bar aussi, mais shut!)

Feuille de personnage
Race: Humain
Age: 28 ans
Métier: Secrétaire/ Majordome de Cairn

MessageSujet: Re: l'arrivée de Guirak   Lun 22 Fév - 16:40

Le majordome cille une nouvelle fois rapidement, abaissant le menton et le regard sur cette main qui se présente à lui, comme un terme acceptation d'excuses. Les mâchoires un peu serrées il étire un sourire crispé et avec hésitation finit par serrer la main du nouvel arrivant:

"Hé bien heum... Bienvenue monsieur Guirak fils de Harid le Rageur."

Il postulait pour un poste de professeur? En ébénisterie?! Certes Daniel ni connaissait rien dans le domaine du bois et il mit d'ailleurs un moment avant d'associer le terme au travail de ce matériaux.
La main du secrétaire se retire lentement de la chair rappeuse de l'homme devant lui, le ton encore plus hésitant, il reprend:

"Vous... vous travaillez le bois?... enfin... heu. Excuse- moi mais j'en reste un peu perplexe..."

Haussant un sourcil, s'imaginant que le nain devait détenir un savoir-faire inouïs, pour parfaire un objet en bois d'un œil aveugle, il se confortât dans 'l'état' de ses mains qu'il venait de serrer, celles qui révélaient néanmoins un travail acharné.

"Heu... Bien, je peux vous trouver un atelier. Nous avions un professeur de mécanique magique il fut un temps, mais jamais d'ébénisterie. Je suppose que les lieux feront l'affaire? C'est un grand local avec plusieurs établis et rangement pour outils. Si vous avez besoin de matériel quelconque l'école se chargera l'acheter."

S'affolant quelque peu à la fin de son discourt il se penche vers ses tiroirs de droite et dégage un dossier vierge, ainsi qu'un formulaire.

"Voici..."

Son geste se stoppe, ses lèvres restent déliées sous sa bêtise. Refermant les yeux en avalant sa salive il reprend:

"... Il faut... que je vous en trouve un en braille. Nous avons quelques dossiers dans ce genre là mais... ils sont classés ailleurs.
Poguio!!!"


La voix de Daniel résonne dans tout le hall, interpellant quelques élèves passants qui se retournent sous le hurlement. Du détour de l'un des couloirs qui mènent à la grande pièce d'accueil, un elfe de maison court à toute vitesse sur ses petites jambes, dérapant pour se stopper à temps au côté de Daniel. L'observant sans un mot, il détourne à peine le regard sur le nain:

"Trouve-moi le dossier des professeurs en braille s'il te plait, ensuite tu conduiras monsieur Guirak à ses quartier, c'est notre nouveau professeur d'ébénisterie."

La créature hoche la tête, silencieuse, et repart aussi vite que venue dans les couloirs qui se vident lentement des élèves qui arpentaient le hall.
Le majordome reporte un regard plus conforté sur le nain et reprend :

« Bien !... Sachez que les elfes de maison se tiennent à disposition de tous les membres de cette école. Si vous avez besoin de leur services n’hésitez pas. Prenez votre temps pour visiter l’école et vous y repérer, Cairn est très grande. Si vous avez la moindre question n’hésitez pas à revenir me voir ou me faire parvenir une missive. »

Il faudra peu de temps à Poguio pour revenir au hall, légèrement haletant sous la course qu’il vient de se faire et la recherche hâtive d’un document écrit spécialement pour les aveugles. Daniel remercie brièvement l’elfe et tend le document au professeur devant lui.

« Nous allons vous faire préparer une chambre sur le champs, libre à vous de la rejoindre pour vous y reposer Poguio va vous accompagner. »

L’elfe de maison s’intéresse alors un peu plus au nain à peine plus grand que lui. S’approchant il se place à disposition pour porter un bagage ou simplement guider l’homme aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirak
Professeurs
Professeurs
avatar

Sexe : Masculin Messages : 47
Date d'inscription : 16/02/2010
Localisation : Morez (39 jura)

Feuille de personnage
Race: Nain
Age: 378
Métier: ébéniste

MessageSujet: Re: l'arrivée de Guirak   Lun 22 Fév - 18:21

Du braille… Guirak n’avait pas pensé à ça ! Autant il lui avait semblé nécessaire de travailler ses reflexes et son ouïe lors de son voyage afin de n’avoir pas besoin d’utiliser les yeux du démon en publique, mais d’un point de vue administratif, il avait complètement délaissé la lecture du braille. Il avait toujours eut à disposition une aide extérieure, que se soit ses amis ou Marek, (comme il n’était pas handicapé de naissance et qu’il n’avait fait les démarches, son courrier arrivait encore écrit à la main) et ne jouissait donc d’aucun moyen lui permettant de décoder ce langage inconnu. Il lui fallait l’exemplaire manuscrit, sinon quoi il risquerait de faire des erreurs et devrait expliquer comment un nain aveugle depuis 120 ans se débrouillait dans sa vie antérieure. Essayant de prendre un air le plus détaché possible, il tendit le bras et entreprit de faire coïncider la trajectoire de sa main avec celle de la feuille que lui tendait le majordome. Une fois le document entre ses doigts, il le rangea soigneusement… entre ses couverts et les quelques bières qui lui restaient. Puis il posa une main sur l’épaule de l’elfe de maison afin que ce dernier attende avant de le conduire à sa couche. Puis il s’adresse à Daniel :

« Au fait, pourrais-je avoir aussi un duplicata manuscrit du formulaire s’il vous plait ! Non pas que j’en ai grande utilité, mais j’aime garder une copie lisible de tous des diverses documents administratifs. »

Il espérait ne pas susciter trop de questions de la part de son interlocuteur et encore une fois enchaina rapidement pour ne pas avoir à répondre à une question gênante.

« C’est donc vous l’unique personne qui jugez les capacités des nouveaux professeurs ? Je ne vous ai montré aucun diplôme, aucune preuve de mon savoir faire, je suis un nain et je suis aveugle ! N’y voyez là aucune offense mais… je me demande sur quels critères vous me jugez ? A moins que vous n’ayez un sens inouï vous permettant de m’évaluer au premier coup d’œil ! Enfin passons, l’important étant que vous ne vous trompiez à mon sujet. S’il n’y a aucun mort lors de la première séance, vous aurez vu juste ! »

Reprenant sa canne pour tenter de se rassurer lui-même, il renchaina.

« dernière petite chose, pour ce qui est du matériel des élèves, … est-ce à leur charge ou l’école fournit ce qu’il leur faudra ? Je dois savoir pour préparer ma liste ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel le majordome
Secrétaire
avatar

Sexe : Masculin Messages : 276
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : vous me trouverez dans le hall d'entrée. (au bar aussi, mais shut!)

Feuille de personnage
Race: Humain
Age: 28 ans
Métier: Secrétaire/ Majordome de Cairn

MessageSujet: Re: l'arrivée de Guirak   Lun 22 Fév - 19:11

La question du nain, concernant l'obtention d'un duplicata manuscrit, fit hausser le sourcil au majordome qui mit quelque seconde à répondre d'un ton lent:

"Bien entendu je... vous en fournit un..."

Pensant alors que ce nain ne savait peut-être pas lire le braille et éventuellement attendait qu'on lui lise le document, il se surprend à le voir passer rapidement sa main sur les points en relief et revient sur ses positions. Se raclant une nouvelle fois la gorge il tend le document à portée de main du nouveau professeur; effleurant le papier de ses doigts pour lui signifier sa présence. Mais la question suivante ne lui laissa plus vraiment le temps de réflexion avancée sur ce nain qui peut-être alors mimait un savoir de lecture du braille pour ne pas se blesser dans son orgueil, à demander à une âme charitable de bien vouloir lui lire le document... heu... enfin bref.
Le majordome cille et répond d'un ton normé:

"Hé bien... Nous partons du fait que toute demande d'enseignement prise en compte sera soumise à un contrôle à distance. Les elfes de maisons seront présent à vos cours et rédigeront un rapport soumis à l’administration qui jugera de vos aptitudes…
Nous avons des professeurs venus de partout, de races diverses, de mondes divers... Je ne connais aucun diplôme intermondiale qui mette tous les savoirs au même niveau... Rien ne vaut une pratique avec des élèves pour commencer, votre premier cours et les prochains seront ces diplômes qui vous devriez me fournir.
Vous m’excuserez pour mes propos, mais un humain ne travaillera pas une matière qu’un elfe ou une autre créature, nous avons tous un apprentissage différent en fonction de l’expérience de nos anciens…
Nous avons déjà eux des professeurs sans diplôme, mais avec assez d'expérience dans leur domaine de prédilection pour être aussi bon qu'un professeur sortit de hautes écoles, vous savez..."


Fronçant légèrement les sourcils d’inquiétude il cille et ajoute :

« Et heum… Pour ce qui est du matériel nous fournirons en fonction de la liste d’outils que vous nous donnerez… Évitons juste une caisse à outils hors de prix, visez dans l’utile sans les motifs et autres dorures inutiles… enfin j’espère que vous voyez ce que je veux dire… Nous restons une école avec un budget plus ou moins serré en fonction du nombre d’élèves inscris. »

Baissant le regard sur son dossier qu’il tamponne il reprend :

« Ha et… pour la cafétéria… excusez-moi de ne pas vous avoir répondu dans l’immédiat mon esprit était passé trop vite au sujet de ce dossier en braille à vous fournir…
Poguio vous conduira à la cafétéria pour que vous puissiez vous restaurer à votre gré. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guirak
Professeurs
Professeurs
avatar

Sexe : Masculin Messages : 47
Date d'inscription : 16/02/2010
Localisation : Morez (39 jura)

Feuille de personnage
Race: Nain
Age: 378
Métier: ébéniste

MessageSujet: Re: l'arrivée de Guirak   Mar 23 Fév - 10:54

N’étant pas plus au courant des formalités concernant l’éducation et son administration qu’il ne l’était des grenouilles mexicaines hypnotiques du sud du Sri Lanka, Guirak répondit sans trop s’attarder tout en attrapant le document convoité.

« Merci mon brave. De toute façon, je ne pense pas faire trop d’erreurs avec mes élèves. Je vous avouerais tout de même que l’idée de me retrouver guetté par quelques… rhums… Elfes… ne m’enchante guère. Mais s’il faut en passer par là, je me soumettrais (c’est fou comme utiliser ce terme ne lui plaisait pas le moins du monde) … Il reprit plus bas… Pas l’choix t’d’façon ! »

Il rangeât le manuscrit que lui avait confié Daniel aux côtés du précédent, mais avec nettement plus de précautions. Il se redressa pour s’adresser de nouveau à l’homme derrière son bureau.

« J’essaierais, pour ce qui est de la caisse à outils des élèves, de me contenter du stricte minimum !
Je pense que l’on pourra d’ailleurs confectionner certains des instruments avec un éventail d’outils assez restreint et quelques matières premières !
A ce propos, je vais avoir besoin d’aller en foret afin d’abattre un ou deux arbres pour mon premier court pratique –je compte leur faire réaliser le manche de leur première hache- et je vous avouerais que… »


Mimant un mouvement de tête furtif en direction de Poguio, il se penchât plus près du bureau et cola sa main gauche tendu dans le creux marqué par son nez et sa joue puis reprit à voix basse…

« Je préférerais ne pas avoir à m’y rendre avec un elfe, qu’il soit de maison ou des bois.
Donc si vous voyez quelqu’un de plus indiqué ! »


Le nain revint à sa position initiale puis lança comme si cela ne lui avait pas traversé l’esprit avant.

« Ou si vous voulez m’y accompagner, après tout vous êtes encore le seul avec qui j’ais eut une discussion depuis un sacré bout de temps ! Enfin bon, vous n’êtes pas obligés d’accepter ! Je repasserais vous voir plus tard avec tous les papiers remplis. »

La tête toujours tournée vers son interlocuteur, il fit pivoter son corps en direction de son guide.

« Je vais donc prendre possession de mes appartements, puis j’irais me restaurer… à la cafétéria vous dites ?
Sur ce, je vous souhaite une agréable journée mon cher ! Et à l’occasion, n’hésitez pas à venir faire un tour dans mes cartiers… »


Lançât-il un sourire en coin excluant tous soupçons d’une quelconque perversité ! Il termina le geste précédemment entamé puis, d’un mouvement puissant du bras, remis son sac à dos en faisant s’entrechoque volontairement les boissons de houblon afin de signaler ses intentions implicitement à Daniel.

Puis il quitta le bureau d’accueil suivant Poguio tout en lui tapotant régulièrement la jambe de sa canne afin d’être sûr de ne pas se faire semer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel le majordome
Secrétaire
avatar

Sexe : Masculin Messages : 276
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : vous me trouverez dans le hall d'entrée. (au bar aussi, mais shut!)

Feuille de personnage
Race: Humain
Age: 28 ans
Métier: Secrétaire/ Majordome de Cairn

MessageSujet: Re: l'arrivée de Guirak   Mar 23 Fév - 13:43

Le majordome ne quittait plus des yeux le nain devant son bureau, écoutant ses propos, cillant avec calme. Il gardait néanmoins une raideur dans l’échine, certainement due à son comportement de ‘tantôt’, un peu trop crispé à la minute passée, quant à l’intervention de cette nouvelle arrivée en plein travail. Le sourire de Guirak et sa mine de bon vivant l’avait un peu rassuré, mais il lui faudrait un peu plus de temps pour se pardonner à lui-même ce faux pas.
Hochant légèrement le visage, aux propos de son interlocuteur sans piper mot, il se surprend néanmoins à ses paroles plus ou moins raciste envers les elfes… -Ha oui c’est vrai… cette vieille guerre ne les avaient pas réunie depuis…-

« Hé bien, je vous laisse établir cette liste, faite-la moi parvenir dès que vous la jugerez achevée.
Quant à Poguio… il me semblait que votre mésentente interraciale se tenait avec les elfes commerçants… Les elfes de maison ont toujours été au service des autres… Enfin je m’égare, je ne suis pas bien placé pour parler de guerre ancestrale et de races extérieures à la mienne… herm herm.
Je me vois au regret de vous dire que je ne peux vous accompagner à vos cartiers… j’ai beaucoup trop de travail. »


Esquissant un sourire à la suite du discourt du nain Daniel reprend :

« La cafétéria oui, si vous suivez les odeurs de nourriture vous vous y retrouverez, autrement demandez votre chemin… Peut-être pourrais-je vous faire faire une carte en relief des locaux pour repérer les couloires et les salles, ainsi que votre propre chambre. »

Haussant un sourcil à la proposition de Guirak, Daniel reporte un regard sur le sac percevant le liquide qui devait certainement être cette boisson si chère à la race nanique.

« Je serais heureux de vous rendre visite et de me comportez en être plus civilisé… et surtout plus naturel que derrière ce bureau où je me vois coincé… »

La fin de sa phrase baisse en volume pour ne pas trop insister et éviter que quelques oreilles curieuses ne soient à l’affût de ce genre de critique… Le chef des elfes de maison peut-être ? Ca faisait d’ailleurs un moment qu’il ne l’avait pas vu celui-là… toujours prêt à lui reprocher quelque chose et à se tenir devant lui pour quémander quelques listes d’élèves indisciplinés.
Saluant à l’oral Guirak, le majordome se remet au travail, laissant Poguio guider le nain à ses appartements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'arrivée de Guirak   

Revenir en haut Aller en bas
 

l'arrivée de Guirak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cairn :: Hall :: Le bureau d'accueil -