CalendrierPortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez  | 
 

 Thénaga Black/Ardat-Lili

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Thénaga Black/Ardat-Lili   Mar 20 Oct - 17:36

Nom: Black
Prénom: Thénaga

Age: si vieille qu'elle en est sans âge.

Surnom: On la connait plus volontier sous le nom d'Ardat-Lili (véritable nom) ou de "vierge noire".

Type (emploi): Erre sur le monde, s'amuse souvent avec les mortels. Insuffle le désir adultérin.

Race: démon

Apparence physique: Que dire d'elle ? Elle peut avoir de multiples facettes. Mais toujours, c'est le visage d'une femme qui apparait. Jadis, elle était femme. La voici démone. On parle d'elle comme d'une jeune femme à l'apparence irréelle, fantômatique. Une vision fugace mais qu'on a du mal à oublier. De taille moyenne, la peau pâle et fine, les cheveux blanc et les yeux rouges sang, elle passe pour un être albinos. Son côté fin et fragile laisse penser qu'elle est inoffensive et qu'à tout moment, son corps frêle va se briser en mille morceaux. Mais que nenni. Tout cela n'est qu'apparence ! Car n'est-ce pas là la caractéristique des démons ? Faire paraître bon un fruit pourri ? Donner bon goût à une liqueur qui donne la mort ?
La jeune femme possède une force physique pourtant considérable qu'elle cache derrière une apparence fragile et une cruauté sans nom qu'elle dissimule derrière un visage angélique. Sa principale caractéristique en dehors de sa chevelure et de ses yeux, ce sont ses habits, toujours élégants et fait d'étoffes précieuses.

Caractère: En général, elle se montre discrète, clairvoyante, observatrice. Elle ne fait rien pour rien et demande même une rétribution aux démons de castes supérieurs. Il faut dire que comme perturbatrice, elle est le maître suprême. Détourner les maris de leurs femmes, séduire les jeunes hommes et les confondre dans le péché avant le mariage... Thénaga aime ce genre de vilainies. Assez joviale, enjouée, voyageuse, elle déteste l'inaction. un défaut la caractérise cependant : elle est jalouse, colérique et ne supporte pas que quelqu'un soit au dessus d'elle. Toute irrésistible qu'elle soit, elle ne supporte pas la vue d'une jeune fille à la grande beauté. Si la route de Thénaga Black elle devait croiser, priez pour elle, car vous aurez de la chance de la retrouver en vie... ou de la retrouver tout court. Thénaga déteste également les mariages, les jeunes couples, fraîchement mariés ou fiancés. Elle agresse également les jeunes filles en âge de se marier. Ardat-lilī est en effet souvent décrite comme le spectre d'une jeune fille morte avant de se marier, ce qui explique sa volonté d'empêcher les mortels de se marier.
N'échappent pas à sa jalousie les enfants. Leur innocence dégoûte la démone, d'autant plus qu'elle même est condamnée à ne jamais pouvoir avoir de progéniture. La nature l'a ainsi conçue et elle en éprouve une contrariété telle que les enfants sont devenus également pour elle sujet de jalousie et de vengeance.
Bref, elle est une espèce de démon vengeur.

Pouvoir: Elle maîtrise les ombres, la magie noire et la glace (chose surprenante chez un démon). Il s'agit d'une glace aussi froide et dure que son coeur. De même que ses ombres maléfiques sont aussi noires et néfaste que son âme. Elle insuffle dans l'esprit des âmes faibles l'adultère, la trahison et la jalousie.
Elle serait un Seigneur démon si son pouvoir très puissant ne connaissait pas une faille de taille : quand elle est en colère, elle se montre incapable de maîtriser correctement ses pouvoirs, et souvent, elle part en vrille. Cela fait d'elle un être instable.
Quant à son pouvoir sur les ombres, il est terrifiant et inspire l'horreur. Il lui est tellement naturel de créer des créatures à partir des Ténèbres ! Et que dire du fait que d'un geste, les morts sortent de leurs tombes pour attaquer des vivants ? La nuit, elle vient et chuchote des mots de terreur aux oreilles des enfants, distillant des images cauchemardesques à travers leurs rêves. Tordre la réalité, faire de la nuit une vision d'horreur, donner vie à des monstres et aux morts, tel sont les pouvoirs de la belle au coeur noir. Evidemment, un tel pouvoir est affaiblit le jour.

Histoire: Ardat-Lili fut son premier nom. Celui que lui donna sa mère Lilith, mère et Reine des succubes. Son père est un puissant démons, mais n'a jamais sû qui s'était. Mais en Enfer, on s'en moque bien. Seul compte le pouvoir.
Malgré sa noble lignée, on lui donna une apparence humaine et on décida de l'envoyer chez les mortels où des humains l'élevèrent et lui donnèrent un nom... humain. Ainsi naquit le premier avatar de la jeune démone. Thénaga Black était née.

L'enfance de Thénaga fut merveilleuse. Elle vécut l'existence parfaite d'une humaine normale. Elle fut baptisée, afin d'accéder au paradis à sa mort et que Dieu puisse lui pardonner ses péchés. Elle se montra sage et radieuse. Elle fut très aimée et aima en retour. Il ne semblait n'y avoir aucune ombre au tableau. C'était comme dans un Eden.
Les desseins des démons étaient bien loin, en fait, Thénaga ignorait tout de sa véritable nature, de sa naissance parmis les démons, de sa vraie mère. Dans sa tête, elle était humaine, les démons c'était mal et vivre dans le péché était une faute grave qui la priverait de paradis.
On pouvait dire qu'à cette époque, Thénaga était un être pure. Sa pureté d'âme n'avait d'égal que sa beauté. Et très vite, lorsqu'elle atteignit l'âge de se marier, on la fiança avec un beau garçon, de très bonne réputation. Or, c'est ce mariage qui changea radicalement la personnalité de Thénaga et qui fit rejaillir son coeur noir.

Le mariage devait être célébré le lendemain et Thénaga, nerveuse, avait voulut se changer les idées en se promenant aux abords du bois. Il faisait beau et chaud, un beau temps d'été. Les fleurs étaient magnifiques, avec leurs couleurs, bleu, violet, jaune, blanc... la jeune fille commença un bouquet. De fait, elle pénétra dans le bois. Et plus son beau bouquet grossissait, plus elle se rapprochait des ruines de la vieille chapelle abandonnée. Elle n'était jamais allé jusqu'à la chapelle auparavant, et ignorait même qu'elle existait. Grande fut sa surprise, mais pas autant que sa curiosité. Ne dit-on jamais que la curiosité est un vilain défaut ? Vos parents le répètent très souvent, et ils ont bien raison de le faire. Ce jour-là, Thénaga aurait dû se rappeller ces sages paroles enseignées par ses parents adoptifs. Le mal aurait évité de s'emparer d'elle.
Alors qu'elle franchissait les restes d'une porte, elle vit avec stupeur, au fond de la chapelle, là où un grand arbre avait poussé, son fiancé, nu, sur une femme tout aussi peu vêtue. Cette femme, Thénaga la connaissait très bien. Elle la cotoyait chaque jour, riait avec elle, lui confiait ses plus intimes secrets, lui demandait souvent conseil. Une femme à qui la jeune fille avait offert sa confiance pendant des années... sa mère.
Au début, trop assomée par ce qu'elle voyait, Thénaga ne comprenait pas. Mais les deux amants s'apperçurent de la présence de la jeune fille et la mère de Thénaga poussa un hurlement d'horreur. La honte du fiancé fut grande mais pas autant que la culpabilité de la mère. Rassemblant leurs vêtements, la mère et le fiancé tentèrent des explications à fournir à Thénaga. La jeune fille ne voulut rien entendre. Ses yeux ne l'avaient pas trompés. Elle avait vu ce qu'ils faisaient, et leur visage avait trahit leurs pensées pronfondes. Pour Thénaga, il était évident que le Malin était en eux et qu'ils étaient condamnés à aller en Enfer.

- Tu ne comprends pas Thénaga... tu ne comprendras jamais. De toute façon, je doute que tu sache un jour la réelle signification du mot Amour. Parce que si tu penses aimer ton fiancé, tu te trompes, car nulle femme ne saurait l'aimer et le chérir plus que moi !

Là dessus Thénaga en doutait. De toute façon, pour elle, les paroles de sa mère n'avaient aucun sens. Dans son esprit, sa mère ne pouvait aimer personne d'autre que son père, sinon, la raison de leur union et de la naissance de Thénaga n'aurait aucun sens. Persuadée d'un tel fait, la jeune fille l'expliqua à sa mère. La réponse que la femme vint à lui fournir fut plus douloureux qu'un coup de couteau dans le coeur :

- J'ai été forcée d'épouser ton père. Je ne l'ai jamais aimé. Il ne m'a d'ailleur jamais touchée. Il est si pieux. Pouah ! Un bel hypocrite oui ! Je te marie avec l'homme quej'ai choisi tout simplement pour être certaine de continuer de filer le parfait amour avec lui. D'ailleur, sache ma petite que de toute façon, tu n'es même pas ma fille. J'ai juste accepté de t'élever. Alors tu n'as aucun droit de me juger.

Une claque n'aurait pas eu plus grand effet. En un instant et quelques paroles, Thénaga vit en cette femme qu'elle appelait encore "mère" quelques minutes plus tôt, un être sans foi, sans scrupule, vicié jusqu'à la moëlle et d'une vulgarité navrante. Outre le fait d'être adultère, elle était insultante et méprisante. Elle ne comprenait pas un tel comportement.

- Je vais... tout raconter à père, lâcha Thénaga en reculant sous le coup de l'horreur. Tout le village le saura. Tu seras conspuée, montrée du doigt, chassée du village et l'Eglise ne te sera d'aucun secours. Aucun pardon ne te sera accordé.

La mère de Thénaga réalisa dans ces paroles tout le danger que représentait l'existence de la jeune fille. Et dans l'esprit perverti de cette femme, il n'y avait qu'une solution pour la faire taire : le meurtre.
Ce que fit d'elle cette horrible femme, Thénaga ne s'en rappella pas. Trop rapide, trop chaotique pour son esprit, et sans doute trop douloureux pour suivre un raisonnement logique. Une chose était certaine : à son réveil, ses habits étaient tâchés de sang et elle souffrait de nombreuses blessures. La haine avait germé dans son coeur et le ressentiment grandissait au fur et à mesure qu'elle retrouvait ses esprits. A ses pieds, les cadavres mutilés et méconnaissables de sa mère et de son fiancé. Elle les avait tués, par légitime défense, certes, mais elle y avait pris du plaisir.
En sortant de la chapelle en ruine, Lilith attendait sa fille et son regard s'illumina lorsqu'elle vit tout ce sang sur le corps frêle de sa progéniture.

- C'est toi ma vraie mère n'est-ce pas ?

La voix de Thénaga était sourde, à peine audible. La colère grondait encore en elle. Le sang avait une odeur agréable à ses narines. Son instinct de démon la poussait à goûter au sang humain qui la recouvrait. Elle lécha ses mains rougit et apprécia le goût de ce precieux nectar de vie. Si chaud... si doux...

- C'est cela, répondit alors Lilith dans un grand sourire. Tu es ma petite démone chérie et ton nom est Ardat Lili.

- Je vous hais, lança Thénaga à sa génitrice. Je vous hais pour m'avoir laissé entre les pattes de ces parasites d'humains.

- Tu me hais ? ricanna Lilith. Mais c'est parfait ! C'est exactement le but de ces épreuves mon enfant. Salir toute forme de pureté en toi, et la convertir en haine et en douleur. Ton âme est noire, ton coeur ne connaîtra jamais plus l'amour. Une démone parfaite.

Thénaga ne releva pas. Elle revint sur ses pas, désormais consciente de ce que fut en réalité sa vie jusque là : un long voyage vers les abysses du Mal. Elle s'accroupit devant les deux cadavres et se mit à manger leur chair et boire leur sang encore chaud.

Des siècles passèrent, longs, trépidants et rythmés par la haine et le sang. Elle ne compta même plus les années. Tel un fantôme du passé, une ombre redoutable, elle erre à travers le monde à la recherche de victimes à tourmenter. Elle choisit ses proies en fonction de ses tourments passés : les très belles et jeunes femmes, les époux infidèles, les enfants qu'elle n'aurait jamais, les jeunes mariés promis à un bel avenir. Tous subissaient la jalousie de la démone.

Puis ses pas la menèrent vers une contrée qu'elle n'avait pas encore explorés : Cairn. La belle est curieuse, et il lui fut tout naturel de s'amuser à observer la vie dans cette contrée... avec dans l'optique de la tourmenter un beau jour.

Remarque?: euuuuuuuuh.... j'en vois pas

Où avez vous connu le forum?: un top site


Dernière édition par Thenaga Black le Mer 21 Oct - 14:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jack
Fondateur
Fondateur
avatar

Sexe : Masculin Messages : 913
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : De Daimos à Cairn

Feuille de personnage
Race: Demi démon
Age: 21 ans
Métier: Elève citrine 2ème année

MessageSujet: Re: Thénaga Black/Ardat-Lili   Mar 20 Oct - 17:53

Hé bah... bienvenue sur Cairn ^^ très belle fiche complète, sauf un point ^^ j'aimerais que tu me détailles ce pouvoir des ombres?

Et vu que ton personnage est un démon je te propose de lire ceci =>la quête des enfers

Pour savoir si tu rejoindrais le monde des ombres qui est celui des enfers. Si tu acceptes vu le rang que tu donnes à ton perso, je pourrais également te proposer l'un des postes des 7 satans dont deux sont occupés.
(les noms masculins ne devant pas être un soucis, ces noms là ne sont plus que des titres çà vrai dire. Ainsi Belzébuth ou autres, pourrait avoir une apparence féminine... Aujourd'hui l'un de Satan est trépassé, le siège de Balbéro est vide... donc si tu veux le combler c'est sans soucis également... -sinon je le jouerais en pnj pour son remplaçant ^.~

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cairn.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Thénaga Black/Ardat-Lili   Mar 20 Oct - 18:12

aucun problème, je m'en vais améliorer le détail sur le pouvoir des ombres.
je m'en vais me familiariser sur les quêtes et te donnerais une réponse sous peu.

edit : je viens de relire. Je pourrais effectivement remplacer Balbero. Mon personnage est un être jaloux pouvant se laisser facilement emporter par la colère, ou la haine (voir son histoire).
Si toutefois son accession au titre pouvait se faire par une quête, ce serait bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Jack
Fondateur
Fondateur
avatar

Sexe : Masculin Messages : 913
Date d'inscription : 23/04/2009
Localisation : De Daimos à Cairn

Feuille de personnage
Race: Demi démon
Age: 21 ans
Métier: Elève citrine 2ème année

MessageSujet: Re: Thénaga Black/Ardat-Lili   Mar 20 Oct - 19:31

Bah y'a pas de soucis ^^ tu peux prendre Balbéro et ainsi intervenir dans la réunion des 7 satans, le rp en cours au monde des ombres. Si tu as des questions bip moi par mp.
Bon j'suis okay pour tes ombres ^^ juste veille à ne pas abuser des tes pouvoirs sur rp tout de même ^.~

Bienvenue! ^^

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cairn.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Thénaga Black/Ardat-Lili   Mar 20 Oct - 20:13

pas de souci
et pour le pouvoir, comme précisé, ça fonctionne très mal à la lumière du jour

édit : comme me l'a demandé Jack, je vais faire un point sur les pouvoirs et capacités de mon personnage afin d'éviter quelques confusions.
Thénaga maîtrise l'art de la métamorphose, comme la plupart de ses semblables. Toutefois, elle déteste devoir se transformer en animal. Elle peut prendre n'importe quelle apparence humaine, mâle ou femelle, mais ne le fait que rarement, trop attachée à sa forme originelle.
Si Asmodeus est capable de prendre la forme de vos désirs, Thénaga, elle préfèrera prendre l'apparence de vos pires cauchemars, s'imissant dans vos songes pour rendre réel vos peurs.
Cela sous-entend évidemment que ses pouvoirs sont plus actifs la nuit...
Ce genre de pouvoir fonctionne très mal sur les gens capable de maîtriser leurs peurs et leurs pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thénaga Black/Ardat-Lili   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thénaga Black/Ardat-Lili

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cairn :: Accueil :: Fiches de présentation -