CalendrierPortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez  | 
 

 Vendredi soir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Vendredi soir...   Mer 30 Sep - 20:50

Jiiny arriva devant le bar, les cris et les rires s’entendaient même de l’extérieur. Apèrs une journée de paperasseries et de formulaires en tout genre, elle avait besoin que d’une seule chose… Se changer les idées. Elle poussa la porte du bar, elle regarda à gauche et à droite et regarda le monde fêté. Un fin sourire s’afficha sur son air fatigué et endormi. Elle soupira tendrement, pour une fois on ne la regardait pas et l’ignorance à son égard ne la dérangeait pas, Ji pourrait profiter à son aise du décor et de l’atmosphère chaleureux sans qu’on lui demande ce qu’il n’allait pas ou qu’elle semblait malade. Quoi de mieux que des soulons pour passer inaperçu… La jeune femme alla s’asseoir lentement au bar, puisqu’aucune table n’était libre à cette heure si. Le soleil venait de se coucher et les fêtards venaient de se lever.

- Un Bloody Mary s’il vous plait, soyez pas trop radin sur la vodka….

Elle fit un petit sourire pour être polie et déposa l’argent sur le comptoir avec un petit boni pour être sûre qu’il veut bien mettre un peu plus de vodka. Rien de mieux qu’une boisson comme celle-là avec beaucoup de vodka et une branche de céleri pour combler le portrait.

*Enfin…, c’est loin d’être calme, mais ça ne fait pas de tort de sortir de son trou une fois de temps en temps.*

Elle attendit son verre et se tourna vers les consommateurs d’alcool qui avait peut-être trop pris de bière. Elle posa ses coudes sur le comptoir et observa les gens rirent aux larmes et s’insulter par moment. L’ambiance était vraiment présente, normale pour un vendredi soir. Néanmoins, du à son apparence Jiiny n’avait pas trop de crainte de se faire aborder par un mâle en chaleur. Les bottes d’armées et ses habits peu délicats ne la rendaient pas très sexy, en prime avec sa petite taille et son air de morte vivante elle était loin d’être appétissante. Jiiny avait presque l’air d’une enfant parmi ses hommes et femmes qui pour la plupart flirtait à droite et à gauche. Si l’homme au bar ne l’avait pas déjà vu dans le passé, elle se serait fait demander son age et une preuve. Elle pencha un peu sa tête sur le côté en observant les hommes et femmes s’amuser.

*J’aurais été comme ça si j’avais eu une enfance normale? Et bien… Leurs parents étaient comme ça? Les miens feraient une crise à me voir dans une telle foule et encore, juste passer devant le bar les ferait mourir d’inquiétude, ils seraient trop « poule »? *

Jiiny s’imagina en robe arrivant juste sous les fesses et avec un soutien-gorge rembourré pour avoir un semblant de poitrine. Maquillé, coiffé et trempé dans le parfum. Cette image la fit frissonner et jalousé. Elle n’avait pas le corps des belles jeunes femmes et avec ses cuisses énormes une robe courte les dévoilerait trop. Comment serait-elle perçue en étant moins consciente des risques et plus intrépide et sociale? Jiiny soupira se tournant vers le comptoir alors que son Bloody Mary arriva…
Revenir en haut Aller en bas
Asmodeus
Invité spécial
Invité spécial
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Race: Démon - Smoke
Age: Indéfini
Métier: Satan de la Luxure

MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Mar 13 Oct - 17:53

Asmodeus avait suivi son espionne de loin alors qu'elle quittait le Domaine de la Luxure. La jeune femme l'intriguait, et puis surtout sa Cour était assez calme ces derniers temps pour qu'il se jette à corps perdu dans le plaisir du vagabondage. Lors de sa première visite, le Satan ne s'était pas arrêté dans ce petit village, mais cela faisait maintenant trois jours d'affilée qu'il le hantait, changeant d'apparence au gré des envies de ses victimes, et au gré de ses envies à lui aussi (non mais). Ce soir, il n'était pas en mode chasse, se contentant de passer le temps en discutant avec les mortels du coin. Le démon avait un avantage certain : pas besoin de se nourrir, que ce soit de solide ou de liquide. Sa seule satisfaction résidait dans le plaisir qu'éprouvait son partenaire, et encore il était rapidement rassasié. Par contre le jeu pour le jeu était toujours un bon moyen de passer le temps.

Quelques heures plus tôt il s'était assis en face d'un jeune homme (nous l'appellerons Machin, de toute façon le Satan n'avait pas retenu son nom), choisissant une apparence qui pourrait le faire réagir ainsi qu'il le voulait : ni trop inquiétant ou intriguant, ni une forme d'autorité, mais pas non plus un appel à la débauche. Il voulait que Machin et lui discutent seulement, qu'ils soient sur un pied d'égalité, pas qu'il passe son temps le regard plongé dans son décolleté. Alors Asmodeus s’était fait homme. Pas un homme du genre répugnant, plutôt un jeune type du genre fun, de toute façon Machin était quelqu'un de délicat qui n'aurait pas supporté une triste figure. Il l'avait senti dans son esprit alors qu'il s'approchait de sa table. Et pourquoi la table de Machin en particulier? Et bien parcequ'il y avait une place vide. Voilà.

Machin venait de commencer à ronfler, la tête posée sur son bras et bavant un peu, lorsqu'un nouvel arrivant passa les portes du bar. Asmodeus, lui, était toujours alerte, ne ressentant pas les effets des litres de bière ingurgités. Il n'avait pas de système digestif, si il avait été amené à se désolidariser immédiatement, une grande flaque de bibine se serait rependue au sol. Mais ça n'était -heureusement pour la femme de ménage- pas son envie du moment. Là, il voulait trouver un autre interlocuteur, Machin n'était plus d'attaque.

Asmodeus se leva, et tout en approchant du bar, il sondait les sentiments de la jeune femme. Pourquoi elle? Et bien parceque de tous les mortels présents, qui se donnaient en spectacle, c'était la seule qui aurait aimé pouvoir se fondre dans le décor, qu'on ne la remarque pas. Héhé. Fatigue, un petit fond de déprime latente, tout de même de la satisfaction (d'être là?), en général tout était assez calme dans la p’tite tête de la sondée. Aussi fut il surprit lorsqu'il sentit vibrer une onde d'envie intense. A quoi pensait-elle? Elle balayait la salle du regard avant de sentir ceci, et puis elle n'avait pas le comportement de la bombe fatale qui s'assume... Bref, Asmodeus pensait deviner quel était l'état d'esprit global de la jeune femme.

Il marchait toujours vers le bar, accordant son pas à l'allure décontractée de son apparence, et s'accouda enfin au comptoir, juste à côté de la demoiselle.

"Garçon, un... euh..."

Il regarda ce que la jeune femme tenait à la main.

"Un verre de la même chose!"

Il fit un sourire engageant à Jiiny tout en déposant de l'argent à l'intension du barman.

"Et j'espère que mon système digestif est aussi costaud que le votre, parceque je sais p'tet pas tout ce qu'il y a dans votre mixture. Mais c'est amusant!"

Ne pas résister à la boisson aurait été une sacré surprise, mais Asmodeus jouait son rôle de Jeune, et il le jouerait jusqu'au bout.

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saphyrr.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Mar 13 Oct - 19:08

Jiiny regarda le jeune homme se lever et venir au comptoir pour se commander aussi un bloody_mary, quoi un garçon qui aime se genre de mélange? C’était pas trop commun, la plus part des fêtards préféraient la bonne vieille bière qui saoulait à moindre cout. Par contre, Jiiny ne se soucia pas du jeune homme, il était calme et paressait sobre. Rare, mais quand même possible, donc rien d’alarmant. Elle le regarda de la tête au pied, les yeux à moitié clos pas trop inquiet ou surpris que le jeune homme approche.

*Soit il est nul en drague ou il est vraiment désespéré… Ou peut-être qu’il s’ennuie, pourtant l’ambiance est agréable.*

- C’est amusant?... Pourtant, ce n’est qu’un Bloody_Mary… Jus de tomate, vodka et tabasco… Ce n’est pas très dur sur l’estomac à moins d’avoir des problèmes d’acidité…

Elle avait son petit air sérieux, son sourire ayant disparu n’ayant pas pu le tenir plus longtemps dans son visage. Elle baissa les yeux vers son verre et prit une gorgée avant de replacer ses gants qui retombaient un peu. Jiiny ferma les yeux quelques instants, pensant que le jeune homme repartirait avec son verre et la laisserait à ses observations et ses pensées.

*Brr… Il y a un courant d’air dans le coin, il devrait faire rénover leur toiture, ça va entrainer d’affreux champignon, je prendrais un bon bain chaud en arrivant. Ça me changera les idées de ce brouhaha… *

Elle jeta un nouveau coup d’œil au jeune homme et rebaissa les yeux vers son verre en soupirant.

*Il doit être un petit fêtard… il doit s’amuser des nuits durant… Il doit avoir une belle vie tout de même, naïf et sans restriction… *

[désolé c’est court suis désolé… merci d’être venu]
Revenir en haut Aller en bas
Asmodeus
Invité spécial
Invité spécial
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Race: Démon - Smoke
Age: Indéfini
Métier: Satan de la Luxure

MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Jeu 15 Oct - 12:26

Le barman revint vite, déposant un verre de la même mixture (avec le même supplément) devant Asmodeus, et récupérant la monnaie que le Satan avait déposée sur le bar. Qu'importe la dépense, les caisses du Domaine étaient plus que pleines, jamais le démon ne se serait préoccupé de ce genre de chose.

"C'est le jeu de boire quelquechose au hasard qui est amusant, pas la boisson en elle même. Bon, là c'est assez simple, j'en conviens. Enfin, tant pis si ça ne fait rire que moi, c'est déjà l'essentiel."

Asmodeus fit poindre une petite moue faussement déçue sur son visage d'emprunt. En réalité il n'était pas contrarié, et le personnage qu'il jouait non plus. C'était pour la forme. Pendant l'inspection visuelle de Jiiny, il n'avait pas bronché, et puisqu'elle ne fuyait pas à son approche il avait l'occasion de faire de même. De la tête aux pieds, comme elle l'avait fait, les yeux à moitié clos aussi. Il ne voyait pas pourquoi les paupières à moitié rabaissées aidaient à mieux voir, mais il se pliait au protocole.

"Tu es de l'école là bas, non?"

Ouais, la jeune fille avait cessé de sourire, avait de nouveau sa tête trop sérieuse. Elle avait même soupiré, espérant que le jeune homme qu'il était s'en aille. Mais non, pourquoi la satisfaire sur ce point? Sa question n'était pas idiote : elle n'avait pas la tenue d'un voyageur de grand chemin, et ses errances dans les parages lui avaient permis de repérer les résidents perpétuels du village. Il n'y avait pas de lieu accessible facilement depuis ici autre que l'école.

"Tu y étudies quoi? J'ai juste eu l'occasion d'y passer rapidement une ou deux fois, mais ça a l'air sympa comme endroit."

Le démon porta le verre à ses lèvres et fit couler un peu de liquide dans sa gorge. Contrairement à un humain normal, il ne déglutissait pas pour ingérer quelquechose, se contentant de "faire glisser". Sa pomme d'adam ne remontait et descendait donc pas comme elle aurait dû le faire. Mais le volume absorbé n'était de toute façon pas assez important pour que ça soit réellement flagrant.

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saphyrr.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Jeu 15 Oct - 17:17

Jiiny jeta un nouveau regard sur l’homme ses yeux mi-clos n’était surement pas pour bien voir, mais de la simple paresse. Elle n’avait pas grand-chose à faire d’un ado mal propre au fond, même si un peu de compagnies était loin d’être déplaisant. Après tout, pour une fois quelqu’un lui parlait. Elle aurait préféré l’écouter parler, sans devoir lui répondre, ça se faisait?

- Je n’aimerais pas tombé sur une boisson trop bizarre, heureusement pour vous je ne suis pas très coloré…

*Ouais, bah je suis pas coloré et de toutes les façons…. Je n’aime pas la saleté, alors je ne vais pas me colorer… *

Jiiny fut intrigué qu’une personne du village sache pour l’école, après tout il n’était peut-être pas du village ou il ignorait à quoi consistait les cours. Pour le reste, elle n’était pas assez alerte ou consciente de la pomme d’Adam.

- Je n’étudie pas… Je ne suis pas étudiante, jeune homme. Comment avez-vous fait pour venir à l’école?

Elle regarda l’homme d’un drôle d’œil, puis retourna son regard vers son verre. Elle ressemblait tellement à une élève? Elle ne faisait donc même pas l’âge physique de 18 ans, Jiiny l’accordait elle n’avait pas grandi normalement.

*Là il va me demander si je ne suis pas prof ou pire femme de ménage? Non, mais je travaille depuis 4 ans ici quand même… *

Ji soupira et secoua la tête en passant. Son verre à présent moitié vide ne lui montait même pas à la tête, même avec les médicaments qu’elle prenait c’était déjà ça…
Revenir en haut Aller en bas
Asmodeus
Invité spécial
Invité spécial
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Race: Démon - Smoke
Age: Indéfini
Métier: Satan de la Luxure

MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Mar 20 Oct - 10:44

Pas très colorée? C'était un fait. Que ce soit physiquement ou mentalement, cette jeune femme ne lui évoquait que du gris, morne et terne. Elle avait parfois quelques sursauts pâlichons, lorsque son apathie latente laissait la place à des sentiments comme l'envie, ou la curiosité, mais rien de bien folichon. Elle n'aurait pas fait -à priori- une bonne recrue pour son domaine (si on admet qu'elle aurait pu avoir un jour la folie de postuler).

"Pas une étudiante? Ah bon, pardon. Alors membre du staff peut être? Ou encore mieux : professeur?"

Ses yeux s'étaient éclairés lorsqu'il avait suggéré qu'elle soit professeur. Si en effet sa position était plus reluisante que simple élève, alors c'était que cette demoiselle grise était plus intéressante qu'elle ne le paraissait au premier abord. Il se calma ensuite, cherchant à se justifier.

"C'est qu'à ce que j'avais compris, et vu, il n'y avait pas tellement de limite d'âge pour les étudiants, alors tu excuseras mon erreur. Et pour venir à l'école, c'est simple : je suis arrivé devant, j'ai passé la porte, et j'ai causé deux minutes au Majordome. Il m'avait proposé un guide pour pas me paumer, mais c'était plus marrant de visiter tout seul. Seulement j'ai p'tet raté des coins intéressants, mais j'en doute."

Oh, fureter dans les couloirs sous forme brumeuse avait eu deux intérêts : ne pas être vu, mais aussi pouvoir diffuser sa petite personne à travers tous les trous de serrure, sous toutes les portes, ce qui lui avait permis de voir pas mal de choses. Il avait malheureusement été bloqué devant certains passages, clairement défendus par des sortilèges. Un petit questionnement des élèves passant par là lui en avait appris plus sur ces lieux... Surtout sur un en particulier qui raisonnait d'une aura malsaine mais étrangement familière.

"C'est un endroit excitant."

Il se pencha en avant, regardant autour de lui pour vérifier qu'on ne l'écoutait pas, et se mit à chuchoter à Jiiny.

"Il parait même qu'il y a des démons, et pleins de trucs pas net par là bas. C'est vrai?"

Asmodeus finit son verre d'un trait et reposa le réceptacle vide sur le comptoir. Non, il ne sentait pas la moindre ivresse l'envahir, et il ne le sentirait jamais.

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saphyrr.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Mar 20 Oct - 16:40

[je vais tenter de continuer à te répondre… ça me change un peu les idées, mais j’ignore ce que ça donnera…]

S’il y avait quelque chose que Jiiny n’aimait pas, c’était parler d’elle-même et de ce qu’elle faisait dans la vie. Elle trouvait étrange que le majordome eût laissé entrer un jeune homme sans l’interroger ou lui remettre un formulaire à remplir avant d’entré. Certaines choses clochaient dans son discours, mais bon il était jeune et la curiosité était normale et puis l’école n’était pas infaible… Jii le regarda les yeux ternes, alors que les yeux de l’homme était brillant et semblait s’intéresser de plus en plus à la jeune femme, mais aucune cloche d’alarme ne sonna dans son esprit.

- Je n’enseigne pas si c’est ce que vous voulez savoir. Je suis majeur et les élèves qui dépassent les 18 ans sont plutôt rares ou complètement idiots.

Jiiny détestait parler d’elle et du fait qu’elle n’aimait pas partager ses connaissances. Ses techniques d’invocation n’étaient pas conventionnelles, alors elle préférait ne pas en parler. Elle tourna les yeux vers son verre et prit une nouvelle gorgée. Pourquoi tenait-il à en savoir plus sur elle? Était-ce une mauvaise façon de draguer? Peu importe… Elle jeta un nouveau regard furtif, quand le jeune homme posa sa question. Là c’était certains quelque chose clochait et elle fronça les sourcils. La jeune femme était peut-être solitaire, mais elle n’était pas naïve.

*Il me cache quelque chose celui-là… *

- Si vous êtes effectivement venue dans l’école, vous devriez savoir ce qu’il y a à savoir…

Elle regarda le jeune homme d’un œil plus méfiant. Pourquoi cherchait-il à s’informer de la sorte. Jinny posa sa main opposée à l’homme sur sa ceinture.

*J’ai mon équipement… Si ça tourne au drame, je peux intervenir, franchement je le sens de moins en moins ce jeune homme. Les gens du village ignorent que c’est une école d’enseignement magique et encore plus que nous avons à peu près toutes les races sous le même toit… Faudra que je prévienne la haute direction et qu’on instaure une interdiction de venir en ville, pour quelques jours au moins.*

Le visage de Jiiny malgré ses sourcils froncés ne tressaillit pas pour ce qui était des démons, son rythme cardiaque resta quand même stable. Après tout, elle ne lui avait pas menti…
Revenir en haut Aller en bas
Asmodeus
Invité spécial
Invité spécial
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Race: Démon - Smoke
Age: Indéfini
Métier: Satan de la Luxure

MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Lun 9 Nov - 1:23

La jeune fille restait réticente à la discussion, réservée, sur ses gardes, mais après tout, Asmodeus ne comptait pas la mettre dans son lit. Qu'elle soit plus locace lui aurait juste permis d'obtenir quelques informations, de passer une soirée plus agréable, mais elle leur refusait cet instant de détente. Elle était même limite instultante en parlant des "étudiants de plus de 18 ans". Ouch! Qu'à cela ne tienne.

Quel air méfiant, quelle suspicion dans son regard. Mais elle restait tout de même fort calme, sûre d'elle même. Son coeur ne s'emballait pas, il battait toujours au même rythme. Asmodeus voulait l'entendre vibrer.

"Oulah, ok, ok, je voulais juste discuter. Evidemment que j'ai des idées de réponses aux questions que j'ai posées, mais je voulais l'entendre dire par quelqu'un de concerné, pour être sûr."

Il prennait l'air du gars qui ne cherche qu'à détendre l'atmosphère, qui ne voulait pas d'ennuis. Un petit coup d'oeil sur les côtés, il vérifiait ainsi rapidement que personne n'était en train de l'écouter, ce que Jiiny aurait trouvé certainement fâcheux. Se penchant un peu, il se mit à chuchotter à l'intention de la demoiselle, l'air de rien.

"En fait, j'en connais plus que je le suggère, et si je pose ces questions, c'est qu'elles sont importantes pour moi. Il ne faut pas croire que le fait que je me trouve dans ce village fasse de moi un pauvre gueu d'humain ignorant. Les lieux inhabituels attirent toutes sortes de créatures, et par ton refus de réponse, tu réponds déjà un peu à mes questions."

Il fit un sourire, un sourire franc et net, quelqu'un qui les verrait de loin ne pourrait pas se douter des paroles qu'il avait prononcées. Il se mit à tourner son verre dans ses doigts, machinalement, décidé à continuer son discours.

"Maintenant, que vas-tu faire? Je serais vraiment perfide, je pourrais me mettre à diffuser des rumeurs, faire en sorte que les gens soient persuadés qu'il se passe des choses très étranges à deux pas de leur village. Des Choses qui pourraient leur porter préjudice, détruire leurs récoltes, manger leurs enfants, ça serait divertissant, non? Imagine la chasse aux sorcières qui pourrait se remettre en place, on retrouverait certainement un preux chevalier enclin à détruire le Mal pour plaire à un Dieu quelconque..."

Il reposa son verre sur le comptoir, le faisant glisser vers le barman posté un peu plus loin. Celui ci comprit le geste qu'Asmodeus fit juste ensuite, redemandant la même chose.

"Allez, je ferais pas ça. Ca serait marrant mais ne serait pas dans mon intérêt".

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saphyrr.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Lun 9 Nov - 1:54

Jiiny avait vécu bien plus terrible que les questions et les fabulations d’un jeune homme. Elle ne voyait pas en ce jeune homme aucune raison de s’inquiéter réellement, encore moins de la faire angoisser, il en fallait bien plus pour la faire paniquer. Elle avait entendu bien pire toute sa vie, mourir faisait parti de son quotidien, voir des inconnues qui lui posent des questions étaient rendus énervants. Jiiny regarda l’homme du coin de l’œil, son regard devint froid et Jiiny fronça les sourcils.

- Si vous en savez plus que vous le suggérez, vous devez savoir qui je suis. Si vous ne le savez pas, c’est que vous êtes moins bien informer de ce vous voulez bien insinuer…

Jiiny baissa un peu la tête, son regard était devenu sombre et distant.

*Il est idiot ou il cherche à m’énerver… Boarf, j’ai assez des élèves pour m’énerver. Je ne vais pas m’emporter devant un ado surement en manque de femme. *

Elle se mit à fixer son verre, voutée dans ses pensées en écoutant l’homme lui infliger une sorte de menace. Étrangement, un sourire fin et amusé se dessina sur les lèvres. Non, mais vraiment pour qui se prenait-il ? Ce n’était pas la première fois que des rumeurs circulaient et jusqu’à présent l’équilibre avait été sauvegardé. Jiiny secoue lentement la tête et se tourna vers l’homme. Bien sûr, son cœur s’activa un peu.

- Et même si vous souhaitiez le faire… Cela m’importe peu. Mythes, légendes et rumeurs ont toujours vécus sur cette terre que beaucoup chérissent. Honnêtement, ce n’est pas moi qui vais vous empêcher de le faire, ce n’est qu’un village, ce n’est qu’une école, Monsieur. Je n’y apporte pas plus d’intérêt.

*J’ai vécu dans un hôpital toute ma vie, j’ai vécu au travers de gens et de truc qui ne m’appartenait pas. Même si je perdais mon emploi ici, je retrouverais un emploi ailleurs. Je suis jeune et je n’ai absolument rien à perdre… à part ma vie. Puis, des mémoires… Ça peut s’effacer…*

Jiiny ne tenait pas à grand-chose aux fonds d’elle-même. Un toit, une place où se laver. Ses précieuses incantations qui l’avaient rendu autonome… En fait, si elle tenait mordicus à son autonomie. Face à l’homme, Jiiny posa son bras sur le comptoir, elle reprit une voix calme et pencha légèrement la tête sur le côté. Son regard était revenu à la normale et le sourire s’était subtilement effacé. Elle n’allait tout de même pas lui donner la chance de profiter d’un sourire plus longtemps. Que voulait-il? C’était bien cela la question non? À moins que ce soit, que cherchait-il ?

- Et… quels sont vos intérêts, Monsieur?
Revenir en haut Aller en bas
Asmodeus
Invité spécial
Invité spécial
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Race: Démon - Smoke
Age: Indéfini
Métier: Satan de la Luxure

MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Lun 9 Nov - 2:19

- Si vous en savez plus que vous le suggérez, vous devez savoir qui je suis. Si vous ne le savez pas, c’est que vous êtes moins bien informer de ce vous voulez bien insinuer…

A cette phrase, Asmodeus avait pensé très fort, à défaut de le formuler : "en savoir plus ne veux pas dire tout savoir". c'était une chose qui l'énervait assez, même si la curiosité n'était pas le pire de ses défauts. En tant que Smoke, il pouvait aller partout, n'importe ou, se faufiler dans tous les interstices, MAIS il ne pouvait s'étirer à l'infini ou passer des barrières épaisses intangibles. Bref, sa connaissance n'était jamais complète, et c'était bien à ça que servaient les espions. Cairn et toutes les barrières magiques de haute puissance qui y étaient dressées était un lieu particulièrement frustrant pour lui. Et voir que la jeune fille ne s'énervait, ne stressait pas à ses paroles le frustrait encore plus. Aurait il été Satan de la Colère, que ça aurait sérieusement impacté son état d'esprit. Le sourire qu'elle osait aborder aussi l'énervait. Mais il savait comment ne rien en laisser parraître.

Elle se mit à répondre à ses questions, calmement, son coeur ne battait pas assez vite. Alors que le barman posait un autre verre devant lui, il sortit une cigarette d'une de ses poches (illusion, comme tout son être), ainsi qu'un briquet (idem). Le barman à peine parti, il alluma le tube de tabac qu'il porta à ses lèvres pour ensuite expirer une bouffée de fumée.

"Mon intérêt? Le Mal, tout simplement. Destruction, chaos, séduire et égorger, tuer, éviscérer, enfin, ça c'était plutôt du temps des Anciens Boss, mais les petites histoires politiques n'intéressent pas une solitaire je-m'en-foutiste telle que vous j'imagine. Si détachée de tout, si tournée vers elle même, qu'elle se fiche bien de savoir ce qui pourrait arriver à son Ecole."

Autre bouffée. Son regard s'était fait plus sombre alors qu'il extériorisait son énervement par la parole, mais il tenait à se calmer. Son apparence redevint aussi lisse en enjouée qu'avant.

"Libre à vous de ne pas me croire aussi, je pourrais être un dingue, fou à lier, échapé d'un asile, mmmh? Mon intérêt, en fait, maintenant que j'y pense, ne concerne que moi, il ne vous intéresse pas."

Il expira le restant de fumée vers la jeune femme, comme si il ne faisait en fait pas exprès. Mais au passage, un peu de son être Smoke se glissait dans le nuage et vint s'engouffrer dans les voies respiratoires de Jiiny. Pas assez pour l'étouffer, juste un peu pour réduire le taux d'oxygène qui venait remplir ses jolis petits poumons...

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saphyrr.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Lun 9 Nov - 2:39

Plus elle écoutait Asmodeus, plus quelques l’interpelaient. Quelques choses qui firent tressaillir même Jiiny. Un frisson courra ses bras et son être. Jiiny serra un peu les dents et se redressa bien droite. Elle n’était pas grande, mais au moins elle ne semblait pas à une naine avec le dos bien droit. Il pouvait être ce qu’ils voulaient.

*Séduire… Alors là lui il est nul en séduction, pour le reste je l’ignore… Qu’est-ce que ce truc.*

Elle le regarda ruiner sa santé avec le tabac, Jiiny fit une grimace en énumérant dans sa tête tous les polluants que pouvait contenir une seule de ces petites morts. Alors que Jiiny voulut s’adresser au jeune homme, elle reçut la fumée. Ses bronches étaient très sensibles à cette fumée âcre et très dégueulasse. Son premier réflexe fut de se lever, bien qu’elle n’était pas vraiment plus grande qu’assise. Elle se mit à tousser à se cracher un poumon. Le barman se tourna vers Jiiny et elle fit signe que tout allait bien avec sa main. Elle recula d’un pas pour se dégager et trouver un peu d’air moins pollué.

*Non, mais ! Il l’a fait exprès ou quoi ?? Quel … Rah, c’est quoi l’idée de venir dans un lieu public, je peux pas appeler mes fées.*

Elle posa une main ferme sur le comptoir et prit une grande respiration pour tenter de faire sortir la fumée néfaste de son organisme. Un haut de cœur lui vint et elle posa sa main devant sa bouche.

*C’est purement horrible ça… Je me bats assez avec mon corps, je n’ai pas besoin de fumé en prime.*

Le regard qu’elle jeta envers son interlocuteur fut froid et sombre.

- Je vous prierais… *tousse* de ne pas soufflez votre horreur vers moi. Je n’ai pas à subir vos mauvaises manies…

Elle resta debout à distance de l’homme. Elle toussota encore et regarda autour d’elle. Les gens avec continués a s’amuser croyant que Jiiny c’était simplement étouffer. Le barman la regardait plus inquiet, puisqu’il en savait plus long que le reste du monde présent sur son état. Après tout, il la voyait au moins une fois par mois et son petit air sombre n’était pas difficile à repérer au travers des gens enjoués et souls…

*Il manquerait plus que je fasse de l’asthme…*
Revenir en haut Aller en bas
Asmodeus
Invité spécial
Invité spécial
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Race: Démon - Smoke
Age: Indéfini
Métier: Satan de la Luxure

MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Lun 9 Nov - 3:11

[HRP : 2h du mat, réponse nulle, tant pis...]

Pauvre Choute elle s'étouffe... Comme c'est fragile un organisme carboné. Autour d'eux, les réactions étaient toutes à peu près similaires : de l'amusement. Fausse route? Bu trop vite? Ou alors elle supportait pas un peu de fumée, elle était bien fragile celle là. Le seul point d'inquiétude qu'Asmodeus ressentait venait du barman. En savait il plus sur elle? Bah, qu'importe, ça n'était pas elle qui était intéressante dans l'affaire, mais bien Cairn et ceux qui trainaient leurs effluves par là.

Pendant qu'elle était en train de cracher un poumon ou deux, Asmodeus restait assis sur sa chaise, l'air à moitié étonné à moitié désolé, et dès qu'elle le demanda, il écrasa sa cigarette dans un cendrier. Ok, Ok. La part de lui même qui obstruait les bronches de la jeune femme se retira aussi, mais lentement, très lentement, venant de façon invisible se fondre dans l'organisme du Smoke. Cela suffirait bien, la voila bien moins sûre d'elle, distante, tout ça.

"Je suis plein de mauvaises manies, des pêchés capitaux, surtout un d'ailleurs."

Il ne s'excusa pas, jugeant qu'elle ne le méritait pas (elle l'avait cherché ~), et se contenta de la regarder prendre son souffle, un coude sur le bar, sa tête posée sur la main.

"Si tu penses qu'il n'y a eu que la cigarette pour te mettre dans cet état là..."

Asmodeus préférait ne pas surrenchérir, parceque le barman inquiet s'était rapproché d'eux, alerté par la toux de la jeune femme. Si près, il entendrait ce qu'ils diraient, et Asmodeus n'était pas enclin à s'attirer de la suspicion de sa part aussi. Avec son air condescendant de jeune homme innocent, il proposa son verre (le second, dans lequel il n'avait pas bu) à la jeune femme pour un peu humidifier sa gorge. Ca n'était pas la boisson idéale, mais elle était là, à disposition.

"Je crois que notre conversation va couper court, tu sembles prête à te sentir mal. Veux-tu que je te ramène chez toi? La route est longue."

Comme il était serviable tout à coup, mais c'était bien entendu dû à la présence du barman qu'il ne comptait pas impliquer dans cette histoire. Pourquoi enchaînait il menaces, vérités, mensonges, condéscendances? Et bien parceque déjà il n'avait pas fait d'efforts dans cette discussion, la laissant dériver n'importe où, qu'il avait manqué de self control, mais aussi parcequ'il comptait bien rester un petit moment dans la mémoire de Jiiny. Vu la tournure de leurs paroles, il ne serait pas oublié le lendemain. Et comme elle avait été frustrante au départ, il comptait terminer son petit manège, si il ne la tourmentait pas encore un peu ça n'était pas drôle.

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saphyrr.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Lun 16 Nov - 2:42

Jiiny regarda Asmodeus en fronçant un peu les sourcils. Il faisait son intéressant ou était-il sérieux? Néanmoins, Jii avait d’autres chats à fouetter. Elle resserra son foulard autour de son cou, en effet la soirée était terminée et il n’avait pas question de continuer la conversation qui ne donnerait surement pas grand-chose.

*Pour qui se prend-il? *

Jiiny était intrigué et quelque chose en cet être l’inquiétait à lui figer le sang. Il n’avait surement aucune raison de s’inquiéter. Ce n’était qu’un gamin…

- En effet, je vais couper court à cette discussion. De plus, je n’ai besoin de personne pour me raccompagner, surtout pas vous, monsieur.

Jiiny avait gardé ses distances. Elle remonta lentement le collet de son manteau et s’approcha de l’homme sans lui faire face arrivant simplement à son niveau.

[i]- Pour votre culture personnelle… Je suis directrice dans cette école, si cela vous intéresse…[i]

Cette information était surement superflue, mais ce jeune avait eu le courage de parler et même menacer. Il ne repartirait pas de cette conversation bredouille. Puis sans lui jeter un dernier coup d’œil, Jiiny alla jusqu’à la porte du bar et partit du lieu enjoué pour retourner au froid et au château…

Revenir en haut Aller en bas
Asmodeus
Invité spécial
Invité spécial
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Race: Démon - Smoke
Age: Indéfini
Métier: Satan de la Luxure

MessageSujet: Re: Vendredi soir...   Lun 16 Nov - 13:29

Rahlala, la pauvre. Elle avait l'air de vraiment mal supporter la fumée. Le barman s'en inquiéta, la couvant du regard, puis se détourna à l'appel d'un client. De toute façon, Jiiny était sur le point de partir. Asmodeus la regarda rajuster son foulard, puis s'approcher de lui, pas dans une attitude de communication. Cependant elle lui glissa quelques derniers mots. Une directrice, rien que ça! Son sourire s'étira un peu d'un côté, mais la jeune femme ne le regardait pas. Elle s'en alla et il la remercia en silence d'avoir bien voulu cracher au moins une petite info. C'était peu, mais c'était déjà ça!

Bien, et maintenant? Asmodeus balaya la salle du regard, finissant le verre qu'il avait proposé à Jiiny, et qu'elle avait refusé. Il sondait les personnes présentes, voyant si quelqu'un d'autre serait apte à le distraire, et cette fois ci d'une manière plus physique. Oh, tiens, un jeune couple là bas au fond, ils avaient l'air bien amoureux... A bas la paix des ménages!

Le jeune homme qu'il était se leva et sortit du bar. Dans une ruelle absolument dépourvue de tout témoins, le Smoke changea d'apparence, préférant celle d'une fille de joie des environs, et rentra à nouveau dans l'établissement. On allait rire un peu...

[Topic Teminé]

...~oOo~...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saphyrr.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vendredi soir...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vendredi soir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cairn :: Le village :: Bars :: L'auberge des murmures -